dimanche 22 avril 2012

Croisière de paques 2012 : Crescendo !!!!

Début difficile avec une arrivée sous des trombes d'eau à Bedous, réveil le lendemain avec de la pluie-neige et les tentes en mode water ploof.
Après 2 changement de moquettes et l'achat massif de bottes et chausettes, TEV bat en retraite en Espagne.
Cherchage de camp un peu laborieux, mais au final installation sur le gallego à Murillo.(Camping ++)
Dans la nuit, une tempête avec des vents à plus de 85 km/h tente de plier la tente en 2 !!!
Après réparation au moment de mettre en branle la troupe, l'espace de JC refuse toute collaboration.
on trouve des cables, mais pas la batterie de Bebert (sous les pied du conducteur !!!), finalement descente du rio gallego de toute beauté avec un vent à décorner des boeufs et entame de match difficile pour didon l'syphon.

Après renseignements , les rivières espagnoles sont séches à cause du froid, nous décidons donc de nous déplacer sur le salat (400 kms!!) où le niveau d'eau monte.
Le camping d'Oust ne peut nous recevoir faute de sanitaires (dégât des eaux du au gel !!!). Installation au camping du haut-salat à Seix après une descente du salat.
On prend 2 bungalows sur les conseils de JP et on plante la grande tente devant. On est prêt !!!
Mercredi : Première descente des gorges du garbet pour JC et Alan et poursuite jusqu'à Oust pour l'ensemble de la troupe puis le bas Alet avec des embarquements successifs.
Jeudi 2 plans : Visite de la haute Ariège ( à sec) et de l'Oriège pour un groupe, descente du salat pour un autre. La découverte de l'oriège augure d'un prochain déplacement en masse des teviens vers ax les thermes !!! en effet nous avons du renoncer sur le rapide d'Orlu (IV-V) pour cause de tempête de grêle et on fait la traversée d'Ax sur un rivière en crue (0.99 sur vigicrue). ça envoie du lourd !!! Reste une belle section à découvrir entre le barrage et et Ax. Le retour au camp est marqué par la fameuse et inoubliable blanquette de Thierry (Bravo !!!!)

Vendredi 4 Descentes !!! l'Arac , le Moyen Salat, le Garbet et le Haut Salat en sprint (<30 mns !!!!)

et SAMEDI  : Les dieux nous convient à un festin sur l'Estours en belles eaux : Du soleil, de l'eau bleuté, des rochers et un public enthousiaste pour une descente mémorable.

En prime toutes les descentes ont été filmées et près des centaines de photos ont été prises. Donc gaffe au calendrier !!!

TEV a encore prouvé sa capacité d'adaptation et la force d'un groupe .

Bravo et merci à tous pour cette semaine mémorable

En Résumé :
13 Participants (12 TEviens + Alan)
Nombre de kms : 2600
Cout de la sortie : 300 €
  

jeudi 12 avril 2012

CR sortie Frehel St Malo 11 04 2012

Arrivée à Pleherel plage à 9h15. Nous voyons le cap de loin et il nous
semble bien blanc. Il est PM-3 coeff 89 vent F4 O/SO tourbillonnant,
donc faut pas jouer. On va repérer d'en haut au cap et là on voit qu'il
y a une grosse houle de N qui vient perturber le passage en occasionnant
déferlantes et ressac ds ts les sens.Nous décidons prudemment
d'embarquer à Port St Géran.

Premier coup de pagaie à 10h, passage devant le Fort la Latte, traversée
de la baie de la Fresnaye, pointe d St Cast. La renverse se fait à
hauteur de l'Arguenon et la mer devient plus dure. Le courant forcit
entre la pointe du Chevet et la pointe Sud des Hebihens où nous nous
arrêtons. Il n'y a que deux voiliers dans l'anse. Nous remontons les
Hebihens espérant trouver qq vague à surfer mais il est trop tôt. Nous
traversons le chenal le courant ds le nez et le vent ds le dos. Le
passage entre l'île Agot et la pointe de la Haye est sportif, nous
passons devant St Lu où les surfeurs plient les gaules. Nous décidons de
passer le décollé avant de manger. Les derniers 500 m sont agités. Le
trouziard qui permet d'éviter le contournement N de la pointe est
praticable mais délicat : il faut réussir sa ligne entre les cailloux en
tenant compte du vent, du courant fort, de la houle, du ressac. Il faut
accrocher un surf pour se sortir du fossé où le courant nous scotche
mais avec un peu de technique eau vive ça passe bien.

Nous avions prévu notre tenue de gala pour aller au restau à St Luuuuu
et avons trouvé un menu à 13,90 ds une petite gargotte : je vous fais
grâce du menu mais c'était excellent.

Nous reprenons la mer passé 15h. Pour rallonger le retour nous explorons
les cailloux vers Cézembre, pot de beurre, cheminées, banquetiers,
passons au pied du phare du grand jardin.
Le vent a faibli mais le courant forci, la vidange du barrage de la
Rance l'activant et le retour sur le Naye nous semble,long, long, long......

Il ne reste plus qu'à faire la navette qui nous semble aussi longue,
longue, longue.... Nous nous arrêtons sans succès chez plusieurs
mareyeurs car j'ai une envie de coque.... Le dernier consulté nous
regarde avec des yeux ronds et nous dit : yen a plein la baie, vous
n'avez qu'à aller les ramasser................. Ce sera pâtes ce soir !

Au final, une très belle journée de kayak avec des situations et des
payages très variès.

Patrick