lundi 3 octobre 2011

CR Bréhat -> 7 iles


7 participants 40 euros Présents  : Didier, Patrick, Bertrand, Fredo, Pascal, Thierry, Caro
 
Après un départ cafouillou dû à des retards divers, il y a eu putsch  puis détournement puisque le camion, initialement partant pour Bréhat s'est retrouvé dans le port de Ploumanac'h. Pique nique puis embarquement tranquille à 14 h  pour attaquer la traversée vers Rouzic, l'ilôt aux fous à 14h15.
La traversée se fait sans encombre par mer calme. Par contre les alentours N de Rouzic sont plus agités. Nous sommes obligés d'écarter plus que d'habitude. Thierry se fait attraper par le djinn d'un petit brisant, manque de conviction à l'esquimautage et se retrouve à la patouille dans une zone pas sympa. Au prix de qqs contusions légères, il se sort avec son kayak un peu rayé de ce mauvais pas et nous pouvons intervenir pour récupérer qui le kayak qui le bonhomme qui la pagaie et remettre Thierry dans sa barque. Petite pause réconfortante à coups de thés et de biscuit à observer le spectacle grandiose de la ronde des fous. Nous finissons notre tour en observant longuement un couple de phoques.
Retour tranquille en 1h30.
 
Nous décidons de filer sur Plougrescant pour naviguer entre Plougrescant et Port Blanc le dimanche. Le camping du gouffre étant ouvert, nous nous y engouffrons. Montage du camp record pour prendre l'apéro et manger la blanquette de Thierry le tout arrosé d'excellents crus qui nous rendent joyeux et diserts. Balade digestive, nuit réparatrice
 
Lever 8h , petit déjeuner, passage à la guitoune du camping où le patron sympa nous fait un prix d'ami. Embarquement à la cale de Beg mel. Le passage de la pointe du chateau est beaucoup plus calme que la dernière fois........ La visi est excellente : c'est vraiment un coin superbe avec les 7 îles en fond.
La mer baisse vite et après 1h30 de kayak et un grain nous nous arrêtons pique niquer sur Illiec. Sieste, bain pour Bertrand et nous repartons en direction de Plougrescant car il nous faudrait contourner cette masse d'îles pour aller jusqu'à Port Blanc : ce sera pour une autre fois.
 
Retour en 2h en allant jouer dans les cailloux car l'eau monte et des passes s'ouvrent.
Nous retournons en camion au site du gouffre et prenons le temps de faire la balade à pieds jusqu'au gouffre. C'est vraiment un coin extraordinaire et la vue avec les 7 ^les toujours en face invite à d'autres navigations.
 
Retour sans encombre avec escale à Montauban.
 
Patrick