lundi 29 novembre 2010

compte rendu week-end golfe 27/28 novembre 2010

Ainsi donc j'ai décidé de faire sobre.
 
Alors comme ça, Brice, Caroline, Claude, Cristelle, François, Frécho, Hubert, Jean Pierre, Bernadette, Marie, Thierry, Luc et moi même ont été assez fous pour partir en week-end dans le golfe du Morbihan alors même que la météo nous annonçait du temps pas trop terrible.
Départ du club vers 9h10 sous une averse de neige/pluie qui ne durera pas mais quand même.
 
Nous arrivâmes au Logeo vers je sais plus quelle heure mais ça n'a pas d'importance. Et alors nous enfournons les casse-croute dans les bateaux et roule ma poule vers le nord ouest vers, je vous le donne en mille, l'île aux Moines. Et nous n'avons pas vu de moines contrairement à Brain sur Vilaine, il y a 3 semaines, où nous avions vu des moniales. Je ne trouve pas cela très logique mais bon. Luc nous trouve un endroit à l'entrée de l'anse du Vran pour piqueniquer, non sans avoir demander à une colonie de mouettes sauvages (j'ai oublié le nom scientifique) de dégager vite fait. Il ne faisait pas chaud pour manger mais c'était supportable. Nous dégustons un Crumble fait par Isabelle avec une grosse pensée pour elle. Départ ensuite pour passer la pointe de Brouel, la pointe du Trec'h, la pointe de Toulindag (heureusement que j'ai la carte sous les yeux car je n'ai pas pris de notes, mon stylo ne marchait plus à cause du froid. De toutes façons je n'en aurais pas pris non plus alors...) Et ensuite une descente avec le courant dans le dos jusqu'à l'île de Erlannic et ses Pierres Levées. Retour au Logeo vers une heure quelconque mais raisonnable.
Nous nous installons au gîte de Tumiac. Début du repas à 18h16, fin du repas à 22h33. C'est pas des  marathoniens qui auraient des horaires de repas comme çà. Mais ils n'avaient qu'à choisir kayak au forum des assos. Vous voulez le menu ? Bon, soupe de Hubert (j'ai repris 2 fois), Columbo de Luc (enfin il nous a fait croire que c'est lui qui l'avait fait mais tout le monde sait que c'est Marie-Hélène qu'il a fait bosser. Mais passons. En tout cas j'ai repris deux fois) plateau de fromages par Brice (j'ai repris deux fois) Tarte aux pommes par Cristelle (deux fois aussi), boissons par François (j'ai repris un certain nombre de fois mais je n'étais pas le seul). Et puis au lit après ce petit repas léger de sportifs.
Le lendemain au réveil il neige ! Au petit déjeuner il neige ! On fait les sacs il neige ! Je me brosse les dents la neige s'arrête ! Comme je ne pouvais pas rester à me brosser les dents toute la journée pour que la neige s'arrête j'embarque dans Bébert à la place du chauffeur. Direction Le Logeo pour changer, avec un vague projet de faire le tour de l'île du curé d'Arz. Mais arrivé au port, à gla gla, une sorte de Blizzard tombe presque à l'horizontale. Nous réduisons considérablement l'objectif et nous nous préparons à affronter les éléments; Claude préfère sagement rester sur le quai et nous embarquons à 10h27. Direction l'est en longeant l'anse du Logeo, jusqu'à la pointe de l'Ours. Un vent de nord force 2/3 nous envoie la neige fondue dans les yeux, ça pique. Tout le monde lutte pour faire bonne figure et d'ailleurs les figures sont assez rouges. Violettes même pour certains et le repas d'hier soir n'arrange rien. C'est "les Dalton dans le blizzard", c'est la traversée de la Moskova si les grognards de la garde Impériale avaient fait du kayak, c'est tout ce que vous voulez mais il ne faisait pas chaud. Nous décidons de faire le tour de l'île Stibiden ou deux chiens terre neuve sont tellement sciés de voir des êtres humains dans ces conditions qu'ils en sont muets de stupeur. Retour en vent et vague arrière vers le port. Débarquement après 1h15 de nav revigorante. Claude pour se réchauffer a fait un feu de  traverses "ça me rappelle la sortie de l'usine pendant les grèves de 36 !".
Vu le temps nous craignons un retour délicat à gérer et nous décidons de partir de suite, sans déjeuner ! Effectivement la neige tombe pas mal et par endroits il y en a au moins 5 centimètres, sans doute plus. Je conduit Bébert docile avec les 2 mains sur le volant en mangeant avec ma 3ème main les sandwichs que Marie me prépare. Nous faisons du 50 à l'heure pratiquement jusqu'à Ploërmel, après c'est sec.
Retour au club à l'heure que vous voulez. Avant de nous séparer nous mangeons le deuxième crumble d'Isabelle, re-merci Isabelle.
 
Bref, un chouette week-end de pluie, de neige et de froid. C'est pas tout le monde qui peut avoir un week-end comme ça tiens.
 
11 euros la nuit
11 euros la nourriture
20 euros le transport. Message pour Didier, Bébert a très soif. Luc va te donner un chèque.
 
Allez, bonjour chez vous, à la prochaine fois, ça sera pire, on rigolera bien !
 
Pour Joss, j'ai mis un point-virgule dans le texte, rien que pour te faire plaisir. Mais finalement je crois bien que c'est mon doigt qui a ripé.
 
Daniel
 
 
 
 
 
 
 

--
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes tevives.
Pour envoyer un message à ce groupe, adressez un e-mail à listetev@googlegroups.com.
Pour vous désabonner de ce groupe, envoyez un e-mail à l'adresse listetev+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour plus d'options, consultez la page de ce groupe : http://groups.google.com/group/listetev?hl=fr