lundi 5 avril 2010

TR: [TEV] Tro Breizh pascal en solo

8h Vigicrue annonçait un Haut Ellé à 75, il allait faire beau et pas un Tevien pour aller naviguer!! Tant pis, je chargeais le vélo et le Burn S dans l'Espace et en route. à 11h et après  une petite manip vélocypédique j'attaquais un Scorff de toute beauté: belles eaux, pas de cailloux, des primevéres sur les berges et un petit soleil printanier que demandais le peuple. A midi tapante j'étais au grand pont pour constater que l'Ellé flirtait avec le 80, la côte maxi que je m'étais fixée pur une descente en solo. Je cachais ma bécane dans un fourré (j'avais oublié le cadenas) et remontais jusqu'à Barrégant. Au Gîte d'étape un troupeau de Nantais commençait à popoter et déclinait mon offre d'une descente apéritive.
J'embarquais donc seul, très concentré, Le niveau était idéal, de belles veines franches, tous les cailloux recouverts et en même temps pas de stress car ça ne poussait pas trop. Barrégant fut passé sans encombre sous un petit crachin qui rendait l'endroit un peu sévère puis le soleil revint. Un appui profond à la pucelle me permit de rester à l'endroit. Le Burn est un excellent bateau qui exprime tout son potentiel sur ce petit parcours encombré, je me régale. Une pensée pour l'ami Alain en passant les iliaques puis ce fut l'arrivée. La manip du Haut Ellé à Vélo est franchement chiante, la prochaine fois que vous la ferez le cul dans Bébert pensez à moi en remontant au départ: ça grimpe!!
Je récupére le Burn au grand pont et file à Loge coucou ou les nantais doivent venir sur le coup de 14h. IUl est 13h30 et je décide donc d'aller poser l'Espace aux roches et de remonter à loge coucou par la rive droite. ça ne grimpe pas tout le temps mais c'est du genre montagnes russes. A mon retour à 14h 25 toujours pas de nantais. Je "patiente" jusqu'à 14h30 (comme dirait Jean-Pierre) et j'embarque pour une heure de pur bonheur. Beaux rapides, soleil, un niveau d'eau idéal et un passage des roches tranquilou tout à gauche devant quelques  spectateurs esbaudis. Il est 15h30 et je remonte à Loge-coucou récupérer ma bécane avant de revenir à Rennes fissa. C'est p'tét pas bon comme bilan carbone (360km en solo) mais qu'est ce que c'était bon pour le moral.
Tout ça sera encore bon à boire demain.
Joyeuses Pâques et bises à tous, surtout aux filles.
François