lundi 29 novembre 2010

compte rendu week-end golfe 27/28 novembre 2010

Ainsi donc j'ai décidé de faire sobre.
 
Alors comme ça, Brice, Caroline, Claude, Cristelle, François, Frécho, Hubert, Jean Pierre, Bernadette, Marie, Thierry, Luc et moi même ont été assez fous pour partir en week-end dans le golfe du Morbihan alors même que la météo nous annonçait du temps pas trop terrible.
Départ du club vers 9h10 sous une averse de neige/pluie qui ne durera pas mais quand même.
 
Nous arrivâmes au Logeo vers je sais plus quelle heure mais ça n'a pas d'importance. Et alors nous enfournons les casse-croute dans les bateaux et roule ma poule vers le nord ouest vers, je vous le donne en mille, l'île aux Moines. Et nous n'avons pas vu de moines contrairement à Brain sur Vilaine, il y a 3 semaines, où nous avions vu des moniales. Je ne trouve pas cela très logique mais bon. Luc nous trouve un endroit à l'entrée de l'anse du Vran pour piqueniquer, non sans avoir demander à une colonie de mouettes sauvages (j'ai oublié le nom scientifique) de dégager vite fait. Il ne faisait pas chaud pour manger mais c'était supportable. Nous dégustons un Crumble fait par Isabelle avec une grosse pensée pour elle. Départ ensuite pour passer la pointe de Brouel, la pointe du Trec'h, la pointe de Toulindag (heureusement que j'ai la carte sous les yeux car je n'ai pas pris de notes, mon stylo ne marchait plus à cause du froid. De toutes façons je n'en aurais pas pris non plus alors...) Et ensuite une descente avec le courant dans le dos jusqu'à l'île de Erlannic et ses Pierres Levées. Retour au Logeo vers une heure quelconque mais raisonnable.
Nous nous installons au gîte de Tumiac. Début du repas à 18h16, fin du repas à 22h33. C'est pas des  marathoniens qui auraient des horaires de repas comme çà. Mais ils n'avaient qu'à choisir kayak au forum des assos. Vous voulez le menu ? Bon, soupe de Hubert (j'ai repris 2 fois), Columbo de Luc (enfin il nous a fait croire que c'est lui qui l'avait fait mais tout le monde sait que c'est Marie-Hélène qu'il a fait bosser. Mais passons. En tout cas j'ai repris deux fois) plateau de fromages par Brice (j'ai repris deux fois) Tarte aux pommes par Cristelle (deux fois aussi), boissons par François (j'ai repris un certain nombre de fois mais je n'étais pas le seul). Et puis au lit après ce petit repas léger de sportifs.
Le lendemain au réveil il neige ! Au petit déjeuner il neige ! On fait les sacs il neige ! Je me brosse les dents la neige s'arrête ! Comme je ne pouvais pas rester à me brosser les dents toute la journée pour que la neige s'arrête j'embarque dans Bébert à la place du chauffeur. Direction Le Logeo pour changer, avec un vague projet de faire le tour de l'île du curé d'Arz. Mais arrivé au port, à gla gla, une sorte de Blizzard tombe presque à l'horizontale. Nous réduisons considérablement l'objectif et nous nous préparons à affronter les éléments; Claude préfère sagement rester sur le quai et nous embarquons à 10h27. Direction l'est en longeant l'anse du Logeo, jusqu'à la pointe de l'Ours. Un vent de nord force 2/3 nous envoie la neige fondue dans les yeux, ça pique. Tout le monde lutte pour faire bonne figure et d'ailleurs les figures sont assez rouges. Violettes même pour certains et le repas d'hier soir n'arrange rien. C'est "les Dalton dans le blizzard", c'est la traversée de la Moskova si les grognards de la garde Impériale avaient fait du kayak, c'est tout ce que vous voulez mais il ne faisait pas chaud. Nous décidons de faire le tour de l'île Stibiden ou deux chiens terre neuve sont tellement sciés de voir des êtres humains dans ces conditions qu'ils en sont muets de stupeur. Retour en vent et vague arrière vers le port. Débarquement après 1h15 de nav revigorante. Claude pour se réchauffer a fait un feu de  traverses "ça me rappelle la sortie de l'usine pendant les grèves de 36 !".
Vu le temps nous craignons un retour délicat à gérer et nous décidons de partir de suite, sans déjeuner ! Effectivement la neige tombe pas mal et par endroits il y en a au moins 5 centimètres, sans doute plus. Je conduit Bébert docile avec les 2 mains sur le volant en mangeant avec ma 3ème main les sandwichs que Marie me prépare. Nous faisons du 50 à l'heure pratiquement jusqu'à Ploërmel, après c'est sec.
Retour au club à l'heure que vous voulez. Avant de nous séparer nous mangeons le deuxième crumble d'Isabelle, re-merci Isabelle.
 
Bref, un chouette week-end de pluie, de neige et de froid. C'est pas tout le monde qui peut avoir un week-end comme ça tiens.
 
11 euros la nuit
11 euros la nourriture
20 euros le transport. Message pour Didier, Bébert a très soif. Luc va te donner un chèque.
 
Allez, bonjour chez vous, à la prochaine fois, ça sera pire, on rigolera bien !
 
Pour Joss, j'ai mis un point-virgule dans le texte, rien que pour te faire plaisir. Mais finalement je crois bien que c'est mon doigt qui a ripé.
 
Daniel
 
 
 
 
 
 
 

--
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes tevives.
Pour envoyer un message à ce groupe, adressez un e-mail à listetev@googlegroups.com.
Pour vous désabonner de ce groupe, envoyez un e-mail à l'adresse listetev+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour plus d'options, consultez la page de ce groupe : http://groups.google.com/group/listetev?hl=fr

lundi 8 novembre 2010

TR: [TEV] Competition Kayak Polo

Bonjour,
 
voici les résultats de la journée de compétition de Polo à Vern de ce dimanche :
- Victoire contre Vern 6-1
- Nul comptre Montfort CKCB 2-2
- Victoire contre Creps dinard 6-0
- Défaite contre Ploermel 1-2
 
Ces journées amicales inter saison proposées par la ligne de Bretagne sont agréables et plus efficaces que les entrainements internes aux clubs.
Maël Guillou nouveau kayakiste et poloiste de l'année à fait ses premiers matchs avec un but marqué.
 
DSC_9796
 
 
A+
 
Erwan

mardi 28 septembre 2010

Bivouac Ecole à Bréhat 25 Septembre 2010

Rendez-vous était pris à 10H 30 le samedi pour des essais de chargement : ce
n'était pas du luxe. Nos jeunes essayant de caser, qui un oreiller
monstrueux, qui un duvet + matelas tout en un de chez Décathlon dans les
trappes des Shoreline sous l'œil désespéré d'une maman trop attentive qui
voulait aussi fourguer pyjama et boites de coca à son chérubin.

Départ laborieux sur le coup de 13h de 11 Teviens de tous âges dont 4
bizuths de l'équipe jeune et une bizuthe de l'équipe adulte.

Arrivée à Loguivy et chargement moins laborieux que prévu. Départ pour
Bréhat par le sud avec un bon force 4 de Nord dans le pif mais courant
favorable. Remontée de la chambre et installation à Morbic pour les adultes
et jeu dans les forts courants sous le paon (coef 85) pour les jeunes sous
le contrôle du toujours jeune Patrick.

Pâtes au thon pour 11 (4 tournées avec 2 gaz à plein régime) gâteaux divers
et variés et qq gouttes de pur malt pour les grands pour bien dormir.

Réveil sous une magnifique lumière rasante et pendant le petit déj spectacle
surréaliste d'une tente flottant sur les eaux emportée par une bourrasque
pendant qu'elle séchait. Route-pêche vent dans le dos avec essais de voile
pour Cristelle mais courant contre. Arrivée sur le coup de midi sur l'île
Saint Rion dans la baie de Paimpol et partage fraternel du casse croûte avec
ceux qui avaient oublié qu'il fallait se munir de deux pique nique. Le
courant nous est maintenant favorable et nous entraîne vers l'Arcouest en
passant sous les fenêtres de la modeste demeure d'une certaine Liliane B.
Patrick se charge de quelques exercices de remorquage puis de récups devant
Loguivy.

Chargement dans des délais corrects, retour vers 17h 30 au club. Au final un
bon bivouac école dans le cadre magnifique de l'archipel de Bréhat. Des
félicitations aux jeunes qui ont bien joué le jeu de cette intiation. Une
seule petite phrase pour nous chagriner, le cri du cœur d'un jeune adepte de
Françoise Xénakis* : « Moi, j'aime pas la mer ! »

· « Moi j'aime pas la mer » roman de Françoise Xénakis éditions Balland 2004

Ont participé à l'aventure : François (R1) Patrick (R1 jeunes) Didier Claude
Cristelle caroline Frécho François Jackson, Axel, Youenn, Jérôme

15 E pour les jeunes 25 E adultes, pour le club : 25E

Les autes photos prises par Patrick seront bientôt sur le site

Bonne semaine à tous
François

jeudi 2 septembre 2010

CR rando loire 2010

Compte rendu de la randonnée sur la Loire avec TEV, été 2010.

 

Du Samedi 7 Août au dimanche 15 Août .

Parcours de Veauchette ( près d'Andrézieux Boutéon) à Décize environ 200 km.

Participants : 5 kayakistes, Cristelle, Marie, Claude, Jean-Pierre et Bernadette

et 2 accompagnateurs navetteurs : Jacqueline et François Huet

Véhicules perso des Ducouret qui tire la petite remorque du club et des Huet qui inaugurent leur trumper WV.

 

Chargement du matériel vendredi 6 Août à 16h. Difficulté pour mettre 5 kayaks de mer sur la petite remorque.

Départ du club samedi 7 Août à 9h direction Saint Galmier, RV au camping.

Premier bouchon à Tours que nous contournons par Vouvray, autre bouchon annoncé au péage de Clermont Ferrand que nous contournons par l'Est.

Arrivée au camping de Saint Galmier (capitale de l'eau de Badoit) vers 18h.

Installation et courses pour les 2 premiers jours de navigation avec bivouac.

-Dimanche 8 Août, Veauchette-Feurs.

 Recherche d'un point d'embarquement. Le pont de Veauchette est choisi sur la carte, et convient pour le chargement. Seul problème, un déversoir encombré sous le pont qu'il faut porter. Ce premier portage 100m après le départ est délicat avec des grosses pierres coupantes. L'obstacle est vaincu après beaucoup d'efforts, et nous donnons nos premiers coups de pagaies en eau libre vers 11h30. L'eau est brune pas très claire, le courant est assez vif et les rapides (classe 2) glissant sur des grandes dalles de pierres sont nombreux et agréables, le bruit de l'eau est très fort, de loin on pourrait penser qu'il s'agit d'un gros rapide, mais non, le dénivelé est faible, le niveau d'eau est suffisant et les kmers glissent bien. A noter la profusion de hérons dans ce secteur. Recherche d'un coin de bivouac vers 17h. Dans cette zone amont de la Loire, il n'y a aucun banc de sable et les berges sont rarement accueillantes. Mais nous trouvons rapidement une plateforme herbeuse rive gauche en amont de Feurs, occupée par un pêcheur qui nous accueille aimablement. Soirée agréable, puis promenade.

-Lundi 9 Août. Feurs-Arpheuilles.

Lever 8h, départ sur l'eau à 9h30. L'équipe est efficace. Arrivons à Feurs où nous trouvons un déversoir très haut sans zone de portage évidente. Nous allons reconnaître sur les deux rives. Le moins long est rive droite, environ 400m en passant à travers la cour d'un abattoir. Il nous faudra environ 2 heures pour passer ce barrage, reco et portage des 5 kayaks. Il fait chaud, et nous sommes crevés, les chariots nous auraient été très utiles….Nous nous souviendrons de l'épreuve. Nous réembarquons vers 12h, pique nique vers 13h, à l'ombre. Il reste de la route avant de retrouver le camping d'Arpheuilles sur le lac de retenue du barrage de Villerest. Mauvaise surprise en arrivant dans le lac, des micro-algues vertes couvrent la surface, il faut par moment pagayer dans une masse visqueuse et nauséabonde. C'est super désagréable, et nous avons une longue route à faire dans ces conditions avec le soleil de face. Les troupes en ont marre, mais continuent courageusement jusqu'à notre point de RV avec Jacqueline et François. Le cadre du camping est très sauvage, mais le bain du soir qui aurait été bien agréable n'est pas envisageable avec cette infâme pollution.

Soirée BBQ.

- Mardi 10 Août, Roanne-Pouilly sous Charlieu.

Mutinerie de l'équipage pour terminer les 15 km jusqu'au barrage de Villerest, où un long portage nécessite la remorque. Finalement nous quittons tous le camp en voiture jusqu'à Villerest et cherchons un point d'embarquement sous le barrage.

Un déversoir est signalé sur la carte à Roanne, 5 km en aval. Une équipe part reconnaître ce barrage et une autre s'occupe des courses pour les 3 journées de navigation à venir ( 2 bivouacs). Le portage s'avère scabreux à Roanne où une mini centrale est en construction, nous embarquerons 500m en dessous, après le pique nique.

Partie de navigation agréable, l'eau est devenue très claire, oiseaux, poissons, dont un silure blanc !!!!

En fin d'après midi une très jolie prairie nous tend les bras pour le bivouac, bain et montage du camp. Un troupeau de vaches charollaises s'invite. Allo ! Alain, qu'est qu'il faut faire avec les vaches ???? réponse : Il faut les regarder dans les yeux….Après s'être abreuvé, le troupeau s'éloigne tranquillement. Au menu : riz cantonais nouvelle formule. Belle soirée tranquille.

-Mercredi 11 Août, Pouilly sous Charlieu-Réfy

Belle navigation sans problème. Pas de portage. Toujours beaucoup d'oiseaux hérons, jeunes hérons, aigrettes, canards, cormorans, hirondelles de rivages et trois cigognes…. Visite de l'église romane de Baugy dans l'après midi, cueillette de menthe, et arrêt bistrot. Arrêt pour le bivouac à une aire aménagée pour un débarquement de canoë d'une boîte de rando. Le propriétaire nous autorise à nous installer dans le champ juste à côté. Le pré est superbe avec de la belle herbe.

Marie nous prépare une délicieuse soupe d'orties. Promenade digestive, avec quelques gouttes au retour. Une cigogne vient dormir dans son nid sur un mat juste sur la berge en face.

Bonne ondée pendant la nuit, mais avec le vent les tentes sont déjà sèches le matin.

-Jeudi 12 Août, Réfy-Digoin

Temps nuageux mais sans pluie. Le courant est moins sensible et les rapides moins nombreux.

Arrivons à Digoin où il faut porter l'enrochement sous le pont canal, pour la première fois le portage est signalé rive gauche et est très facile. En repartant, nous assistons au passage d'une grosse péniche sur le pont canal, spectacle étonnant.

Trouvons facilement le débarcadère du camping rive droite où nous attend notre équipe à terre. Nous rencontrons deux groupes de randonneurs germaniques qui font halte à ce même camping.

Courses pour les deux jours à venir (achat de belles entrecôtes charollaises pour la dernière soirée bivouac). Belle soirée ensoleillée et promenade digestive pour aller voir le pont canal de plus près.

-Vendredi 13 Août, Digoin-Bourbon-Lancy, 1km après le pont.

Journée plus longue que d'habitude, arrêt vers 16h après un joli classe 3 que nous évitons en glissant les bateaux sur une petite passe latérale, ce qui nous évite de porter.

Goûter et provision de bois pour le BBQ. Nous naviguons jusqu'à 18h. Très beau paysage avec la lumière du soir, falaises sableuses s'écroulant dans les courbes des méandres. Découvrons un SUPER BIVOUAC, rive droite peu après le pont de Bourbon Lancy. Plage de galets et de sable, très propre, avec un bel espace pour les tentes et le feu. LE PIED.

Bain, préparation de notre dernier repas de bivouac, soupe, pommes de terre, entrecôtes sur la braise, salade, fromage et dessert. Soirée au coin du feu.

-Samedi 14 Août, BourbonLancy-Décize

Lever 8h, Marie nous prépare des tartines grillées…premier coup de pagaie à 9h20. Le paysage reste très paisible, prairies avec troupeaux de charolais, très peu de veines d'eau, aucune traversée de ville. Arrivons en vue de Décize vers 16h. Arrêt sur une plage de galet pour le dernier bain, sous le soleil.

En vue du barrage, remontons l'Aron, affluent rive droite de la Loire, sur 200m pour trouver le camping d'où nous sommes partis il y a 2 ans. Jacqueline et François nous attendent au bord de l'eau. Le portage est plus court que jamais.

Dîner au resto, nous avons cherché à manger « local », mais rien n'est ouvert. Nous allons au dans un resto Vietnamien, accueillant, et où nous mangeons bien.

-Dimanche 15 août, fin de la randonnée, retour au club.

A 8h l'équipe se sépare, la famille Huet reste sur place pour prolonger ses vacances vers le sud, et le reste de l'équipe prend la route de retour avec la remorque, il fait frais et le temps est brumeux, puis pluvieux. Nous attendons la fin de grosses averses pour le pique-nique.

Arrêt sur une aire d'autoroute, où le choc du retour à la civilisation est rude….

Arrivée au club vers 14h30.

 

Conclusion : Belle randonnée avec des paysages très variés, faune abondante, beau temps, niveau d'eau bas mais suffisant, équipe homogène aussi bien pour la vitesse sur l'eau que pour le chargement et déchargement des bateaux, c'était vraiment facile et agréable.

Sur les 3 ans, nous avons donc parcouru plus de 600km de Loire, il reste un petit morceau entre Saumur et Saint Nazaire pour 4 jours de navigation. Une autre fois peut-être…..

 

Premier bivouac en amont de Feurs                   en approche du lac de Villerest

 


l'équipe (manque le photographe)                           second bivouac avec les charollaises

   

 

 

 

 

 

 

Berges en érosion

           

 

Chausey 28/29/8/2010

Chausey 28/29/8/2010
 
4 participants (3 TEV, Jean, François, patrick) 12 euros transport, 9 de repas
 
RV club 8 h 30, Arrivée Granville 10h15. Là deux mauvaises nouvelles :
- ma trappe avant, mal clipsée sans doute, a sauté pendant le voyage et s'est  arrachée. Un trou béant à l'avant.
- Yves est forfait pour cause de casse mécanique sur la route.
Nous trouvons un expédient pour remplacer ma trappe.Chargement, premier coup de pagaie 10 h 49.
Traversée  jusqu'aux Huguenants en 2 h 15 avec F3 forcissant sur la fin.
Pique nique au soleil et à l'abri du vent, sieste.
Au programme tour de Grande île. Le vent de NO nous freine pas mal, nous ne prenons pas beaucoup de plaisr, des épaules chauffent aussi nous bifurquons dans le sound. Philippe qui était loin devant finira le tour. Nous nous retrouvons à l'embarquement des vedettes pour une rapide dégustation d'une bière bientôt 3 1/2  fois centenaire.
Retour bivouac pour préparer le poulet tandoori de François.
Pour l'apéro nous voyons apparaitre un couple de kayakistes partis de Donville un peu après nous. Ils se mettent de l'autre côté de notre bivouac.
Repas somptueux qui épate nos voisins : ils ont un bolino au menu.....
Lever  6 h30, Nous trainassons au p'tit dej : premier coup de pagaie 8h15 soit 15 mn de retard.
Nous piquons au 130/140 pour éviter de se faire scotcher sous la pointe du Roc. Jean a la banane, vent arrière super pour étrenner sa voile......
La traversée se passe sans encombre jusqu'à l'arrivée sur Granville où j'accroche qqs beaux surfs. Hélas le bidouillage remplaçant ma trappe avant saute et mon caisson se remplit. Pas si grave puisque j'ai pas mal de sacs qui font de la flottabilité, sauf que ma cloison n'est pas étanche et l'eau du caisson ouvert commence à envahir le cokpit........ je commence à m'enfoncer.................
Je fais appel aux collègues qui viennent à ma rescousse : éopngeage du caisson et du cokpit et refermage de la trappe.
La rustine tiendra jusqu'à l'arrivée mais j'étais très content de voir l'entrée du port.
Déchargement rapide, chargement de la remorque.
Nous sommes prêts à partir quand nous voyons arriver le couple de pagayeurs normands que nous avons rencontré la veille.
Direction bistrot puis restau puisque nous n'avons pas le casse-dalle du midi que Yves, trahi par sa BX, a dû ramener chez lui contraint et forcé.
Contacts sont pris pour de nouvelles aventures.
Des photos demain sans doute.
 
 
Patrick
 
je rappelle que nous essaierons d'aller à OUessant pour la dernière fois de l'année les 25/26 09 si Jean est là. Les 16/17/ 10 nous tenterons une première sur Alderney, Toujours si les conditions les permettent................


lundi 31 mai 2010

Polo St Grégoire

Voici quelques photos de notre compétition de Kayak Polo régional de ce dimanche à Saint Grégoire.
 
Quentin fraichement revenu après un an en Australie/Nouvelle Zélande c'est de nouveau licencié au club depuis hier et a rejoint l'équipe.
Nous étions 7 avec ce renfort : Erwan, Jildaz, Jérôme, Christophe, Laurent, Samuel et Quentin.
 
Les résultats sont partagés :
- 2 défaites contre Saint Grégoire 1
- 1 match nul contre Saint Grégoire 2
- 1 victoire par forfait contre Lié
- 1 victoire contre Vern
 
Un peu déçu par le match nul qui était à notre porté contre Saint Grégoire 2 même s'ils avaient des joueurs en renfort de l'équipe 1.
Sinon bons matchs engagés avec de la progression pour les 2 nouveaux joueurs de cette saison Jérôme et Christophe.
 
Merci aux supporters qui sont passés François, Olivier, Claude et les autres.
 
 
 
 
 
 
A+
 
Erwan

dimanche 2 mai 2010

TR: [TEV] Chausey 1 2 05 2010

L'anticyclone s'étant effondré, nous avons décidé prudemment d'annuler et de faire une réchappe sur Chausey.
Etaient partants Alain et Gildas de St Greg et patrick et Frédéric de TEV.
Premier coup de pagaie à 10 h 45 comme prévu. Nous sortons du port en même temps que la Granvillaise. Le 298 nous mène en 2 h 15 comme prévu aux huguenants avec F3 et un peu de houle de face.
Nous y retrouvons la granvillaise à l'arrivée mais les tricheurs ont marché au moteur.
Pique-nique sieste, démarrage de la balade dans l'archipel par le repérage du bivouac classique sur Aneret puis route vers le N pour un tour de l'archipel. C'est tellement sympa que nous décalons l'heure d'arrivée à 17 h 45 pour profiter des couloirs dans les caillous.
Débarquement à  grande grève où le portage s'avère aussi pénible que prévu.
Une bouteille de Gewurtz réconforte les porteurs avant d'aller se mettre les pieds sous la table.
Le restau est très bien placé, l'accueil agréable et le repas correct (et il fait chaud).
Bivouac à la thétchène. Nous essuyons 3 grains dans la nuit. Fredo souffre dans sa petite tente.
Lever 6 h 30, petit dej et pliage du camp entre 2 grains.
Premier coup de pagaie 8 h 15 pour boucler notre tour et rentrer direct sur Granville. A l'entrée du Sound nous tombons sur le Belem à l'ancre. Nous échangeons qq propos avec les passagers : vous faîtes pas le poids - c'est vrai mais nous, on passe partout.....
Cap au sud pour retouver la bouée Videcoq afin de profiter du courant de montante. Nous navigons plus d'une heure dans du 3/4 arrière F4 ce qui permet à nos amis de St Greg de méditer sur l'intérêt d'une dérive.
Comme tout les monde est fatigué du 3/4 AR, nous passons au 90 un peu au N de la bouée e estimant que le vent et les vagues de N/O nous compenseront l'effet du courant qui commence à remonter au N.
C'est à peu près ce qui se passe. Nous faisons qqs beaux surfs, Fredo serre les freins à faire rougir ses disques. Nous nous faisons un peu dépaler vers la pointe du roc et tâtons un peu des grosses vagues (2 m un peu sèches) vent contre courant.
Nous sommes très contents d'arriver vers 11 h dans le bassin du port de Granville.
Retour par la route de la baie.
 
Au final une très belle sortie, samedi cool et touristique, dimanche beaucoup plus sportif qui a permis à chacun de se tester ainsi que son matériel dans des conditions de mer difficile. 
 
Patrick Chauvel TEV
 
 
 

--
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes tevives.
Pour envoyer un message à ce groupe, adressez un e-mail à listetev@googlegroups.com.
Pour vous désabonner de ce groupe, envoyez un e-mail à l'adresse listetev+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour plus d'options, consultez la page de ce groupe : http://groups.google.com/group/listetev?hl=fr

mardi 27 avril 2010

Croisière de paques 2010 : le sud du sud

Cette année TEV voulait tester de nouvelles saveurs en allant gouter le Corbière et la blanquette de Limoux.

Nous nous somme donc rendus sur la Têt abec un joli camping au pied du Canigou a Espara de conflent. Malgré de très petit niveau nous avons tenu a mouiller nos bateau sur la têt sur la section en Amont de VilleFranche de Conflens et surtout sur les gorges de la Quillera autour de Rodes: Superbes gorges surplombées par un sentier !! . En plus elles se terminent par un passage en tunnel.

Magique autant que la navette parmi les pêchers en fleurs sur fond de Canigou.

Le manque d'eau nous nous incite à demanger sur l'Aude sans aller voir le Tech, ce n'est que partie remise.

Sur l'Aude nous retrouvons une rivière bien en eau avec 2 sections : la section des gorges de St georges est un joli III avec un petit esclalator magique qui se révelera plein de surprises, le Défilé de Pierre Lys est lui IV avec nottament le Trou du curé et le Déssert : 2 rapides assez velu.

Notre premier passage du Trou du Curé nous a quand même valu 5 bains !!!

 

La relative fraicheur freinant la fonte de neiges, nous avons fini la semaine sur l'aude, enchainant les sections avec tout l'équipe.

Cette croisère "Rivières nouvelles" s'est soldé par le 're'découverte de 2 rivières et surtout par la confirmation du niveau technique de notre jeune équipe : Jérome, Axel, François et Pierre prennent du galon rapidement.

 

 

les photos de cette semaine Pyrénennes sont sur http://picasaweb.google.fr/tevives/PyreneesOrientales et http://picasaweb.google.fr/jeanpierre.ducouret/LaTetMars2010#

 

lundi 5 avril 2010

TR: [TEV] Envoi d'un message : rouzic, Go to 7 iles

5 pagayeurs 380 km dans mon camion.
 
présents : Jean, Didier, Fred, Greg, moi
 
Ce lundi de pâques, nous sommes 5 à nous retrouver sur le parking de l'île Renote pour profiter de la fenêtre météo (vent de sud , sud Ouest 3/4) pour aller chatouiller les 7 îles. Baptiste, le castelbourgeois est resté coincé dans les bras de sa blonde ou de Morphée et Philippe lonesome paddler a décliné mon offre de K2 pour ménager une côte cassée.
Premier coup de pagaie à 10 h 28, le temps est superbe. Regroupement pour observer les conditions à la pointe de l'île renote. Visi extra, il y a une houle orientée N/O d'environ 2 m  assez molle dans le chenal. Nous attaquons la traversée à 10 h 40  poussés par le vent qui lève une micro houle de S/SO. On accroche des petits surfs qui nous propulsent à un rythme de merathonien. L'arrivée sous l'île au moines est un peu technique à cause du croisement des houles et d'un courant encore assez fort malgré que nous soyons à PM+1. La traversée de 4,37 km est expédiée en 26 mn soit 10km/h de moyenne. Après regroupement à l'abri de l'île plate nous décidons d'en faire le tour en faisant très attention car nous retouvons la houle de 2 m  qui arrive directement sur les brisants. C'est la séquence frisson car 2 m  c'est haut quand ça lève à 3 m  de votre kayak.
Deux petits phoques nous accompagnent sur la fin du tour de l'île plate. Nous arrivons dans le lagon de l'île au moines et tombons sur une colonie d'une vingtaine de phoques qui paressent sur une langue de sable. Nous nous éloignons au plus vite pour montrer que nous ne sommes pas menaçants. Arrêt pique nique surveillés par les phoques gris , montée au fort construit par un disciple de Vauban, Garanjeau, le même qui a fortifié la côte N des Rimains au chateau du taureau. C'était la séquence culturelle. On aurait aussi pu disserter, en ce lundi de Pâques  sur l'expansion  du monachisme médiéval en Bretagne qui avait amené à coloniser terre aussi rude. Nous observons des lapins noirs peu farouches.
Nous remontons dans nos kayaks et décidons d'aller à Ruzic par la route Nord, la plus délicate. C'est un voyage initiatique pour Fred dont c'est la première virée aux 7 îles. Il faut slalomer dans les brisants battus par la houle et faire des gros bacs dans les vagues. L'équipe est solide et expérimentée Rouzic est atteinte sans soucis. C'est toujours une grande émotion. Les fous sont bien présents. C'est la crise du logement, preuve que la colonie se porte bien; certains sont nichés dans les endroits les plus invraisemblables, bienheureux si les petits survivront.... On voit des retardataires avec du goémon dans le bec pour faire leur nid. Où vont-ils se mettre ? Nous voyons aussi un macareux et une bandes de pingouins Torda et des bandes d'huitriers.
A 14 h 52 nous attaquons le retour au 180. le vent de S/O 3/4 nous freine mais limite la dérive et nous arrivons, une fois n'est pas coutume,  à laisser la bouée des Devrinis à notre droite. Nous rejoignons Ploumanac'h en 1 h 30, tatonnons un peu pour trouver la meilleure entrée de l'ile Renote et débarquons vers 16 h 30 fatigués mais heureux.
En y réfléchissant bien, je trouve que les 7 îles, c'est vraiment une des plus chouettes courses de Bretagne on y trouve l'aspect sportif de la traversée, l'aspect frisson, tour de l'île plate et route N( qu'on peut éviter en remontant vers Rouzic par la route S) et l'observation d'une faune très riche (phoques+ gammes très riche d'oiseaux) et tout ça en 1 journée : c'est dingue !
 
Patrick

TR: [TEV] Tro Breizh pascal en solo

8h Vigicrue annonçait un Haut Ellé à 75, il allait faire beau et pas un Tevien pour aller naviguer!! Tant pis, je chargeais le vélo et le Burn S dans l'Espace et en route. à 11h et après  une petite manip vélocypédique j'attaquais un Scorff de toute beauté: belles eaux, pas de cailloux, des primevéres sur les berges et un petit soleil printanier que demandais le peuple. A midi tapante j'étais au grand pont pour constater que l'Ellé flirtait avec le 80, la côte maxi que je m'étais fixée pur une descente en solo. Je cachais ma bécane dans un fourré (j'avais oublié le cadenas) et remontais jusqu'à Barrégant. Au Gîte d'étape un troupeau de Nantais commençait à popoter et déclinait mon offre d'une descente apéritive.
J'embarquais donc seul, très concentré, Le niveau était idéal, de belles veines franches, tous les cailloux recouverts et en même temps pas de stress car ça ne poussait pas trop. Barrégant fut passé sans encombre sous un petit crachin qui rendait l'endroit un peu sévère puis le soleil revint. Un appui profond à la pucelle me permit de rester à l'endroit. Le Burn est un excellent bateau qui exprime tout son potentiel sur ce petit parcours encombré, je me régale. Une pensée pour l'ami Alain en passant les iliaques puis ce fut l'arrivée. La manip du Haut Ellé à Vélo est franchement chiante, la prochaine fois que vous la ferez le cul dans Bébert pensez à moi en remontant au départ: ça grimpe!!
Je récupére le Burn au grand pont et file à Loge coucou ou les nantais doivent venir sur le coup de 14h. IUl est 13h30 et je décide donc d'aller poser l'Espace aux roches et de remonter à loge coucou par la rive droite. ça ne grimpe pas tout le temps mais c'est du genre montagnes russes. A mon retour à 14h 25 toujours pas de nantais. Je "patiente" jusqu'à 14h30 (comme dirait Jean-Pierre) et j'embarque pour une heure de pur bonheur. Beaux rapides, soleil, un niveau d'eau idéal et un passage des roches tranquilou tout à gauche devant quelques  spectateurs esbaudis. Il est 15h30 et je remonte à Loge-coucou récupérer ma bécane avant de revenir à Rennes fissa. C'est p'tét pas bon comme bilan carbone (360km en solo) mais qu'est ce que c'était bon pour le moral.
Tout ça sera encore bon à boire demain.
Joyeuses Pâques et bises à tous, surtout aux filles.
François

dimanche 21 mars 2010

On dirant le sud !!!

Pour tous ceux qui on trouvé l'hiver un peu long et froid,
pour tous ceux qui ont des fourmis dans les bras,
pour tous ceux que le camping n'effraie pas
 
Cette année nous vous proposons "LE SUD", voir même le sud du sud.
 
Croiière de paques du  Samedi 10 Avril  au 17 Avril 2010.
 
Destination : Les pyrenées Orientales (Tech-Tet-Aude-Ariège)
Mode d'hébergement : Camping
Prix indicatif : 250 € (180 € tarif réduit pour les jeunes)
Chargement : Vendredi 9 Avril ,
2 Départs : Samedi 08h30  ou Samedi 13h00
Retour: Quand on pourra
 
Pour le moment sont inscrits :
Marc Collin
Jean-Pierre Ducouret,
Bernadette Ducouret,
Thierry Hamard,
Didiier Gauchard,
Grégoire Ducouret,
François Point,
Nicolas Le Souarnec,
Cristelle Meriadec,
François Parigot (?)
Jérome Georges(...)
 
il reste encore qquelques places dépéchez-vous !!!!
 
Ci-joint la carte du coin :
 
 
Marc Collin 
 

mardi 16 mars 2010

Sortie Cap Fréhel


A 10 h nous ne sommes que deux: Philippe Landrein et moi.

Pour éviter la navette nous décidons de faire un AR depuis Pleherel plage. Le vent du Nord n'est pas trop gênant mais lève une petite houle courte et la lumière est magnifique.

Nous allons tranquillement vers le cap en jouant dans les cailloux. Nous sommes aux grottes à la fin de la première heure de montante. On pourrait les faire à pieds. Joli train de vague sur la première chaussée qui rejoint l'amas. Nous continuons en discutant jusqu'au début de l'anse des sévignés où nous nous dépoilons car nous avons trop chaud.

Nous attaquons le retour en rase falaise. La remontée est assez physique et le passage du cap et des deux chaussées de l'amas s'avère sportif dans des jolies pyramidales.

J'attaque les grottes tandis que Philippe contourne la pointe du Jas. A l'intérieur des grottes ça bouge pas mal mais comme on est à mi marée ya d'la place ! je réussis même à filmer ds le dernier couloir.

Retour sans histoire jusqu'à Pleherel plage.

Patrick


jeudi 4 mars 2010

Le jeudi c'est Rouvre

Petite Rouvre (150 à SegrieFontaine = 80 à Taillebois ) pour 6 Teviens motivés dont notre ami Frédo qui fêtait ses 32 ans. Manip à vélo assurée par Marco et descente sans problèmes avec le come back de notre céiste Patrick Jouan qui pensait avoir descendu la Rouvre pour la dernière fois l'année de l'élection de François Mitterand. Petit soleil de printemps mais vent d'Est frisquet.
Les descendeurs: JP, Patrick, Marco, Nicolas, Frédo, François

François

lundi 1 mars 2010

Scorff du 27 fevrier


>
la sortie du dimanche sur la Rouvre se passa donc ce samedi sur le Scorff ! Choix judicieux : le Scorff était en pleine forme et nous fumes 4 à le descendre sans relache, 3 fois, manip en vélo : Bernadette, Jean-Pierre, Dominique G., Bertrand du cub des Corsaires. Temps breton mais plutôt sympa, pas de pluie, 10cm de + de flotte que lors de nos dernières visites.
360 km, 21€, voiture perso. Sans compter les andouilles de Guémené, c'est bien de naviguer le samedi, les magasins sont ouverts.

Jean-Pierre


sortie "la minette"


Bonsoir à tous,

7 Teviens ont goûté aux joies de la "minette" : Marco, Didier, Frécho, Thierry, Christophe, Jérôme et François. Le bon débit de la "minette"

 dans une petite vallée superbe (même si Marco aurait aimé un peu plus !!!!!!!!!!!)  nous a permis faire 3 descentes de ce petit cours d'eau

étroit, caillouteux et manoeuvrier. 2 parties hautes et une partie basse car un arbre entravait la "minette"en son milieu. Pas de dessalage

!!!!!!!!!!! Petit souci mécanique, le chauffeur, moi-même, a percuté une roche en arrivant sur la "minette"; Bilan : une crevaison + une jante

 abîmée. Il serait judicieux d'avoir dans le camion un dégrippant et une petite pince car on a eu des soucis pour dévisser la roue de secours,

le papillon étant rouillé mais grâce au "Mac Gyver", tout s"est résolu. Bonne semaine à tous.............

A + THIERRY........................

>


dimanche 24 janvier 2010

TR: [TEV] sortie rouvre annulée/servon s/vilaine

petit aprem sympa sous de belles éclaircies ensoleillées à servon s/vilaine où nous étions 4 : Jérôme, Axel, Pierre et Thierry. Pour

l'étalonnage de servon, Vigicrues indiquait 70, les bas-côtés étaient recouverts et la vague retenait un peu, n'est-ce pas Axel, Pierre et aussi

Thierry !!!!!!!!!!! Festival de jérôme dans un pur style "free styyyyyyyyyyyle" !!!!!!!!!!!!!! Retour au club 16 h 30............. Bonne semaine à tous............ 
 A + THIERRY............

Chpnt de descente Couesnon

8 teviens ont participé à l'organisation du chpnt de descente d'Ille et Vilaine..
Arrivés à 9 h 5 pour RV 9h nous bobons la lune et battons d'la goule jusqu'à 10 h avant que le reste de la caravane n'arrive.
A 10 h 30 nous rejoignons nos postes; qui l'administratif et qui la sécu.
En effet nous sommes chargés de la sécu fixe sur les deux passages clés à savoir deux moulins où il faut tourner 1 peu sec.
Au total nous interviendrons sur 8 bains.
Pour finir la sécu a sombré pavillon haut au second moulin car notre C2  a embarqué une quantité importante d'eau. On appelle ça le sous marinage. Sauf que dans notre cas le sous-marin n'a pas refait surface.
Nous (le club) avons été chaleureusement applaudis par les compétiteurs.
Au final, une bonne journée dehors dans une bonne ambiance.
 
 
Patrick