lundi 17 juillet 2017

Etretat 9-10-11 juillet 2017



Nous sommes parti le Dim 9 Juillet pour découvrir les falaises de la Seine maritime.
Comme le disait un ami: ya que des falaises et la mer , mais quelles falaises !!!!!

Nous étions basé à Yport (au camping Le rivage) à mi-chemin entre Etretat et Fécamp.
Nous nous étions renseigné auprès des locaux (CK Fécamp et Matthieu l'hopiteau CTR ) qui nous ont admirablement guidés dans nos choix.

1er jour : Yport-Etretat-Yport  (Vent = null, Marée 70 : BM = 19h00)

En fonction de la marée nous avons choisi d'embarquer à 15h00 et d'aller vers Etretat pour profiter de la descendante et retrouver la montante (ou l'étal) au retour.
Première vue sur les falaises, nous voyons au loin l'arche, mais elle nous semble bizarre,moins gracieuse que l'image d’Épinal que nous avions.

Arrivé sur place nous découvrons qu'il y a en fait plusieurs arches à Etretat (3 en fait).

La mer est calme et le passage se fait tranquillement. Sous la seconde c'est un festival de Paddle et autre sit on top !!! La troisième est elle à sec (nous sommes à marée basse).

Nous poursuivons vers le cap d'antifer. Retour sans encombre vers 20h00.



le 2eme jour (Yport-le trou du chien-Fécamp-Yport ) (Vent : W 3-4 : Coeff 75 PM 13h14)

Suite aux conseils avisés de nos correspondants locaux, nous allons vers Fécamp et le trou du chien (un peu au nord). La mer est plus agitée et si l'aller vers fécamp se passe bien notre arrivée dans le chenal coïncide avec la sortie des régatier du tour de France à voile . Aucun manuel ne nous indique comment nous comporté au milieu d'une flottille de cata de vitesse . Pause dans les vague puis traversée en groupe du chenal et passage de la pointe du Cap fagnet. les conditions météos nécessitent toute notre attention  et nous nous arrêtons piquenique juste après avoir passer le Trou au chien , petit trou dans la falaise. D'autres passages sont possibles mais à mi-marée par beau temps.


une pause s'impose au port de Fécamp ou nous retrouvons, France Abel, l'organisation du tour de france à la voile et le palais de la bénédictine !!!!


Au retour nous retrouvons l'arrivée de la régate du jour et malgré le vent de face nous avons même le temps d'effectuer quelques manœuvres de sauvetage. ( https://drive.google.com/drive/folders/0BysKceWrh1cZQktuZnM4a3RtMUU)


Le 3eme jour (La Seine (Vieux-port - Pont de Brotonne Coeff 77 PM a Caudebec à 16h00)

pour changer un peu et pour découvrir autre chose , nous décidons d'aller voguer sur la seine. Sur les conseils du ctr nous embarquons à Vieux bourg pour aller jusqu'au pont de brotonne. (pour le calcul de la marée consulter : http://www.mareespeche.com/fr/haute-normandie/caudebec) .

Au début nous sommes portés par le courant et poussés par le vent , nous faisons des pointes à 12km/h. Là encore nous trouvons des falaises et mais aussi de gros cargos qui ne nous gênent par vraiment.

La fin est un peu plus laborieuse car nous ne ressentons plus les effets de la marée. France nous a gentiment navettés et nous retrouvons notre BBR à l'endroit prévu avant de reprendre la route pour le retour.
C'est sur , la Normandie c'est des falaises et de l'eau

une petite vidéo concoctée par Stéphanie pour vous donner envie : https://youtu.be/Zt2OkIPs6dE

vendredi 5 mai 2017

Thorigné Eaux Vives à l'heure espagnole



Thorigné Eaux Vives à l’heure espagnole !!!!
Durant les congés de printemps, le club de kayak de Thorigné Eaux Vives a organisé un stage dans les Pyrénées espagnoles pour découvrir de nouvelles rivières.
4 ados de thorigné faisait partie du groupe dont 2 ‘débutants’ et ils s’en sont très bien sorti.
Au programme La Neste d’Aure à Saint Lary-Soulan, l’Ara, l’Esera et la pallaressa coté Espagnol était au programme. Une semaine de beau temps et d’eau vive, rien de tel pour regonflés nos batteries un eu dégonglées après cet hiver ‘sec’.
Pour nous contacter : tevives@gmail.com : http://www.tevives.fr



Figure 1 : Mathys sur la neste d'aure

Figure 2: Théo est ravi










Figure 3 : Embarquement au pied du parc d'ordessa

mercredi 31 août 2016

Portes ouvertes de Thorigné Eaux Vives

Thorigné Eaux Vives sera présent au Forum des associations le samedi 2 Septembre de 09h00 à 12h00.

L'après midi , une opérations portes ouvertes est organisée. Tous le monde peut venir nous voir et essayer nos embarcations sur le site du manoir de Tizé de 14h00 à 17h00.

Le lendemain Dimanche 3 Septembre, une sortie Kayak mer est organisée au Hébeins (Saint Jacqut de la mer). Cette sortie est ouverte à tous (contr participation aux frais) mais les inscriptions sont obligatoires ( tevices_@_gmail.com).

A bientot

lundi 18 avril 2016

Florac et ces cerisiers en fleurs !!!



Pour une fois on a fait comme d'habitude.
on a voulu voir le tarn et on a vu le tarn. Timing parfait pour la croisière de Paques cette année, partis après la crue (4,50 à cocures), nous avons passé une petite semaine avec des niveaux d'eaux parfaits (2,20 à cocures le dernier jour).

Ces bons niveaux nous ont permis de descendre la Mimente le Dimanche, le Moyen-tarn le Lundi (2,50), le Haut et Moyen Tarnon le mardi (0,80 à vébron), Le Mercredi c'était VTT ou Moyen tarn , Jeudi on n'a pas pu résister à l'appel du haut-tarnon sous le soleil , pour finir le vendredi par un moyen tarn à 2.20m sous le soleil !!!

Conclusion : il faut partir sur le tarn avec de gros niveaux, ça permet de naviguer partout, 
0,80 à Vébron c'est la limite basse du moyen tarnon , parfait pour le haut
à 2,90 à cocures , le barrage surverse et offre une belle descente.
Notez que Théo continue de grandir (normal vu ce qu'il mange ...) : Il ouvre le haut tarnon et passe Cocures sans problème !!!!

La gorge du haut tarnon (III-IV) sous le soleil reste un objectif pour tous kayakistes, dommage nous n'avions pas d'appareil.

A noter que nous avons rencontré Florian  sur une navette qui revenait d'une corse asséchée !!!

Voici des photos et vidéos prises le dernier jour sur le tarn classique :


J'espère que ceux qui ne sont pas venus avaient une bonne excuse !!!!!

A bientot

Bilan : 300 Euros /Pers (250 pour not djeuns), 2000 kms dans le VW de MArco increvable (le VW, pas Marco)...


   

dimanche 6 mars 2016

Sortie du 06 Mars 2016 : L'arnaqueur

Il a fallu déployé des trésors d'ingéniosité pour cette sortie.
tout d'abord faire et refaire du kayak tout le Week-end pour éviter qu'IL n'ait le temps de vérifier autre chose.
Soudoyer le Comité de normandie pour organiser un faux lacher sur l'Orne. 
Monter un bobard avec SA mére pour lui faire croire qu'elle partait tout le WE. 
jusqu'à truquer la météo pour annoncer un froid polaire en normandie .

En enfin on l'a fait :    THEO a fait sa première sortie en mer et quelle sortie !!!!!

départ de port Pican à marée basse pour passer au plus près la pointe du grouin .
Pique-nique sur une petite plage avec de la grêle , rembarqueùment sportif avec un petit coup de F4. et repassage (un peu moins près cette fois) de la pointe avec des creux et des bosses partout .
on a même eu le droit à la visite de la SNSM (on fait les choses en grand) pour nous demander si on avait des soucis !!!!!
direction le phare de la pierre de Herpin

Puis retour en direct pour certains , en passant par les rimains pour d'autres

SUPERBE Journée de mer pour 10 € pour 6 teviens !!!!!

Le phare de la pierre de Herpin  (photographié par plisson )


puis par patrick


Théo devant l'ile des landes 

Théo (la vedette de la journée passe la point du grouin)

Ciel changeant mais qui s'ouvrira au bon moment


Superbe arc en ciel au moment DU passage 


Mais il est où ???
J'arrive ....



dimanche 10 janvier 2016

Sortie morbihan du 10 janvier

Les teviens ont répondu en masse à l'appel de l'eau ! !!!
Nous étions 14 à partir du club et Alain nous a rejoint sur le scorff. Arrivée  sur le scorff  à 10h30 et nous enchaînons 2 descentes avant le repas. Liam se dépêche de prendre la tête du concours de bain de la journée mais mathys ne se laisse pas distancer facilement.
Après le Nique pique nous enchaînons sur un haut elle a 105. Tellement bien que nous poussons jusqu'à  steroulin.
Hop hop hop nous partons à loge coucou pour un moyen elle gavé  (240). Cristelle tente de renter dans le jeu des dessalės mais Liam et mathys ripostent immédiatement ! !!!
Devant le spectacle des roches Quentin prend sa décision et laisse Marco se débrouiller tout seul .....
Retour au club à 20h un peu crevé mais content. Dommage pour vous on n'avait pas d'appareil photo ni de go pro. ..
A bientôt sur l'eau

Bilan :14 teviens, bbr2 + voit perso ' 25 € (4 jeunes )

lundi 21 septembre 2015

Bréhat Sept 2015

La brume sur la route nous avait un peu fait peur mais l'arrivée à l'Arcouest avec la vue magique sur l'archipel nous rassura pleinement. Nous fîmes jonctions avec nos autres pagayeuses de charme et sur le coup d'onze heures trente la flotille se lança dans la traversée du Ferlas pour une circumnavigation dans le sens des aiguilles d'une montre de l'archipel. Ciel bleu, temps frais mais agréable. Visite rapide de la corderie puis nous profitons de la descendante puis des contres amicaux pour remonter au Paon. Daniel débarque pour prendre des photos et nous avons le temps d'une pensée pour notre copine Isabelle. Nous remontons à la force du poignet le petit courant qui s'est établi entre Morbic et Bréhat et nous rejoignons notre cher bivouac pour un joyeux pique nique arrosé d'un Saint Chinian bio apporté par l'ami Yves. Une sieste au soleil nous requinque avant d'entreprendre le retour vers l'Arcouest. Ma délicieuse équipière est encore un peu dans les bras de Morphée (ce salopard) mais collabore néanmoins activement à la bonne marche du K2. Nous sommes à l'est de Bréhat et une légère brise rafraîchit l'atmosphère. Nous retraversons le Ferlas avec la fin de la descendante, laissons passer derrière nous la vedette qui lève une belle houle et après 4h30 d'une superbe balade, nous rejoignons la voiture. Change et chargement rapide avant de dire au revoir à Cécile et Antje qui partent se baigner. Retour sans histoires et rinçage des bateaux (qui a failli dégénérer en bataille d'eau) avant de rejoindre nos pénates.
C'était bien!!
Les bienheureux: Cécile et Antje deux fidèles ex teviennes. Martine, pagaie jaune persévérante, François (R1 et pilote de K2) et nos duettistes Yves et Daniel.
transport au tarif habituel dans mon Scénic.

Quelques photos de l'ami Yves ici

mardi 14 juillet 2015

Expé Anglo Normandes du 5 au 11 juillet 2015



Expé Anglo Normandes du 5 au 11 juillet  2015

 

3 pagayeurs Yves Abel, tevien de cœur, Bertrand et moi-même avons profité de l'anticyclone de début juillet pour aller faire une virée dans les Anglo-normandes avec comme cible principale Sark que nous avions aperçue lors d'une reco début Mai.

Départ de Carteret dimanche 05 juillet à 15h45 soit PM+5h30 Objectif : la grève de Lecq située à 29 km que nous espérons atteindre en 4 h  poussés par un courant favorable de vives eaux (coeff 95) cap 225. Le début de la traversée se déroule comme prévu avec le courant qui nous remonte un peu au N mais après nous ne trouvons pas le courant porteur attendu et nous plafonnons à 7km/h au GPS au lieu des 8/8,5 attendus. Au bout de 3h nous ne sommes qu'au plateau des dirouilles à l'Est des Ecréhous quand une bouée qui boit la tasse nous alerte que la renverse à eu lieu. Nous avons maintenant un courant de 2n  qui nous rabat vers le Sud Ouest. Il faut donc faire un bac pour rejoindre la côte au plus vite. Nous pagayons énergiquement pour finir par attraper le contre de la grande jetée de Ste catherine  et nous poser dans la baie Fliquet au Nord de Ste Catherine à 20h.

Repas chaud pour se revigorer, étude de la carte des courants : ça se calme 1H avt PM St Malo.0 Nous décidons de réembarquer à 21h15 pour rejoindre la côte N et s'avancer pour le lendemain. Le courant favorable nous pousse en 1 H jusqu'à « bonne nuit bay ». Nous sommes à marée haute et nous trouvons un haut de grève plat et accueillant. Nous montons les tentes avec les dernières lumières du crépuscule.

 

Lundi 06, le temps est magnifique, nous voyons Sark qui nous tend les bras. Nous longeons la côte tranquillement jusqu'à la grève de Lecq, mangeons un solide en-cas en kayak à la pointe de Plémont avant d'attaquer la traversée à midi (PM SM +1).

Instruits de notre problème d'hier, comme le courant est traversier vers le NE jusqu'à 2,5 n, je décide de naviguer au GPS en  surveillant de près la vitesse. A 8km/h on gagne un peu d'Ouest, en dessous on prend trop de courant dans le nez, au dessus on dérive trop. Le cap varie entre 310 et 320. Cela permet de ne pas dériver au NE de la route prévue et affichée par le GPS. La traversée se fait en 3h15. L'arrivée sur Sark est assez particulière il y a un mélange de courants et de contre courants qui permet de ne pas trop se faire dépaler par le courant qui est à 2 n.

Le port Maseline étant mal commode nous allons nous poser sur la grève « d'en ville » au NE. De là nous remontons en ville pour aller boire un verre au « Mermaid's »  avant d'aller manger des scones. Nous avons décidé de rester 2 jours et d'aller au camping. Yves se fait un claquage au mollet qui va l'immobiliser deux jours. Nous ramenons les bateaux sans lui au « port du creux », les vidons et remontons à coup de brouette tout notre bazar. Dénivelé 100 m en 2 X… Repas au camping.

 

 

Mardi 07 Vent 4 bft annoncé, nous allons faire des courses, nous baladons vers le N de l'ïle. L'après midi, nous naviguons dans le K2 sur la côte N Est et Sud. C'est très venté. Nous remontons vers « Derrible bay » pour un bain pour Bertrand et une visite de grottes magnifiques. Le soir restau homard/sea bass « chez Nicole, » très correct. Nous décidons de faire Guernesey/ Jersey en ferry vendredi et de dormir aux Ecréhous vendredi soir.

Grottes sark

 

 

Le lendemain, mercredi 8 , nous quittons le camping à 9h le mollet de Yves étant en meilleur état nous naviguons sur la côte Est. Nous dormons en haut de la « grève d'en ville » en espérant ne pas avoir les pieds dans l'eau à 2h du matin.

Grottes Sark

 

Jeudi 9 nous faisons qqs courses puis allons manger des sandwiches au crabe puis  les excellents gâteaux maison chez Mini à « Harbour Café ». Nous prévoyons de faire les grottes puis bain, repas et sieste à « Dixcart Bay » où coule une source très agréable pour les bivouaqueurs. Nous avons prévu d'attaquer la traversée du « big russel » qui sépare Sark et Herm à PM + 3 au départ de Breqhou. Le courant porteur est au rendez-vous et la traversée est expédiée en 1h. Nous nous posons à Belvoir bay, belle plage de sable fin bien abritée où nous nous baignons avant de boire l'apéro sur les tables de la buvette. Traversée pédestre de l'île pour arriver au port où se trouvent les  restaus. Compte tenu de notre état, il n'y a que le pub, mermaid's pour pouvoir nous accueillir. Moules frite, et sea bass arrosés d'une pinte de bonne bière. Retour à Belvoir par un sentier pédestre très sympa. Bivouac tchétchène à Belvoir.

Maseline Harbour Sark

Belvoir Bay Herm

Aurigny vu de Herm. Tentant, non ?

 

 

Vendredi 10. Lever 7h, pliage du camp, déjeuner rapide avant que le staff de la buvette n'arrive. Premier coup de pagaie 8h30, remontée de l'île vers le N pour trouver une passe car nous sommes à marée basse, puis le « little russel » nous dépose à St Peter le port de Guernesey avec des pointes à 10 km/h. Nous trouvons un ponton pour débarquer. Il faut aller faire le chek in, voir les conditions d'embarquement vu que nous devons mettre les kayaks dans le ferry dans les meilleures conditions possibles. Un peu de stress et d'attente mais au final, ça le fait. Le bateau part de Guernesey à 13 h heure anglaise avec nous. Repas dans le bateau. Débarquement parmi les voitures, passage devant une douanière qui nous demande « tobacco, alcohol ? » « No ! no ! we are sportsmen ».

 

Le réembarquement est rapide sur une grève près de la gare maritime. Premier coup de pagaie 16h30 PM + 2. Heureusement car il faut aller jusqu'au Ecréhous distants de 24 km et j'ai des inquiétudes sur la dernière heure où les courants commencent à être défavorables. Nous longeons la côte S jusqu'à la pointe de la Roque. Nous faisons du 7km/h. Après quelques hésitations sur le cap car nous ne sentons pas le courant censé nous pousser vers le N nous montons au 45°. La vitesse passe à 8 quand nous rencontrons le courant au large de Grouville. Nous tenons la cadence jusqu'à ce que nous soyons en vue de « Maitresse île » malgré un 3 bft d'E qui finit par mollir. Les derniers km sont longs avec un courant qui commence à nous freiner. Mais nous posons pied à terre à 20h.

Le paysage est lunaire, pas beaucoup d'endroits où se poser si ce n'est près du village. Nous hissons les bateaux au sommet d'une dune de galets et allons nous posons à l'abri du village où nous mangeons sous le regard assez tolérant des îliens qui viennent picoler en regardant le coucher de soleil au dessus de nous. Ils ont dû en voir d'autres…

 

Samedi 11, lever 6h30 car une dépression est prévue. Il y a déjà un 4 bft de NO qui souffle. Dernier coup d'œil sur ce paysage très particulier. Premier coup de pagaie 8h10. La glisse est bonne pour le bélouga dans une houle de ¾ ar, un peu moins pour Bertrand qui est obligé de tirer des bords. Nous arrivons un peu avant 10 h à Carteret. Problème, il n'y a pas assez d'eau pour remonter le fleuve local jusqu'à la cale. C'est parti pour un xième portage où nous sommes devenus aussi experts et rapides que des bûcherons canadiens. A 12h30 nous sommes attablés au restau sur le port.

 

Coût 200 € par personne dont 33 de ferry, 24 de camping le reste c'est des bolées et du restau.

Km parcourus Dim 32, lun, 32, mar, 13, mer 5, jeudi 16, vendredi 35, samedi 13 Total 156 km en 6 jours.

 

 

 

--
--
TEV

---
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes "tevives".
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d'e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l'adresse listetev+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d'options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.


jeudi 12 février 2015

Fwd: [TEV] CR sortie Plougrescant 11/02/2015

Nous sommes 2, Jean et moi, mercredi matin au club, le thermomètre
affiche -2.
Direction la presqu'île de Plougrescant, nous choisissons en route
d'aller côté Ouest dans le chapelet d'îles se trouvant au Nord de Penvenan.
Nous trouvons une cale et un kayakiste local dans les startingblocks, la
marée est haute, il nous recommande d'embarquer rapidement.
Après un pique-nique sous le soleil, nous nous mettons à l'eau à 12h30.
Nous arrivons à faire tout juste le tour des îles Marquer anse Pellinec.
Nous partageons le site avec une colonie d'oies bernaches qui profitent
de la marée basse pour se nourrir.
Nous remontons vers le large et croisons notre collègue kayakiste qui
entre temps a sympathisé avec un phoque.
Nous passons quelques temps à deviser sur le temps maginifique, sur la
température de l'eau qui selon lui est de 2° supérieure à la normale.
Le reste de la ballade est la découverte de l'archipel du côté du large,
avec le soleil dans les yeux, pas évident de se repérer.
C'était un peu l'objectif de la sortie, apprendre à se situer et
préparer de nouvelles excursions dans ce lieu d'exception.
Nous terminons la nav à 15h17, j'étais un peu cuit. J'attrape l'onglée
en chargeant les bateaux alors que sur l'eau rien.
En rentrant, nous faisons un écart par Plougrescant Pen Hir car j'ai
besoin de faire un repérage des lieux.
Nous faisons un stop à Tréguier pour déguster la boisson de l'effort et
sommes rentrés au club à 19h30.

En échange d'un bifton de 20€, j'ai transporté l'ami Jean dans mon
Sedici et avons papoté tout le trajet !